L'Afrique victime d'un "apartheid énergétique" (Banque mondiale)

L'Afrique victime d'un "apartheid énergétique" (Banque mondiale)

Le continent africain est victime d' »une forme d’apartheid énergétique » qui prive ses habitants de l’accès généralisé à l’électricité dont jouissent les pays du Nord, a déclaré mardi le président de la Banque mondiale. « Aujourd’hui, la consommation d’énergie du milliard de personnes vivant sur l’ensemble du continent africain équivaut à ce que la Belgique offre à ses 11 millions d’habitants », a déclaré Jim Yong Kim dans un discours à Washington. »C’est une forme d’apartheid énergétique », a-t-il affirmé. Selon un rapport de la Banque mondiale publié en 2013, 1,2 milliard d’individus vivent sans électricité dans le monde. Un tiers d’entre eux sont concentrés dans vingt pays asiatiques et africains.Afin de tenter de réduire ce fossé, M. Kim a défendu mardi un vaste projet de centrale hydroélectrique en République démocratique du Congo pour lequel la Banque mondiale vient de débloquer une aide de 73 millions de dollars. Son coût total est évalué à environ 12 milliards de dollars.

La suite de l’article sur Les Echos.fr
No Comments

Post a Comment