Inauguration du premier puits d’une centrale géothermique en Alsace

Inauguration du premier puits d’une centrale géothermique en Alsace

Le forage du premier puits de la centrale géothermique de Rittershoffen (Bas-Rhin) a été inauguré le 29 octobre dernier. La future centrale géothermique est présentée comme une « première mondiale » pour l’alimentation en chaleur d’un process industriel. Elle permettra la substitution de 16 000 tonnes équivalent pétrole (TEP) par an et une réduction des émissions de CO2 de 39 000 tonnes/an.

Prévue pour être opérationnelle en 2015, la centrale de Rittershoffen est présentée comme une « première mondiale » dans l’application de la géothermie profonde à l’alimentation en chaleur d’un process industriel. Le projet vise à extraire la chaleur du fluide géothermal qui circule dans un réseau situé à plus de 2 500 mètres de profondeur pour alimenter directement l’usine Roquette Frères à Beinheim, à 15km du forage, via une canalisation enterrée. 

 
Avec une puissance cible estimée à 24 mégawatts thermiques (MWth) et le renfort d’une chaudière biomasse, la chaleur géothermique permettra à l’usine de passer de son alimentation 100% gaz à un mix énergétique constitué pour 75% d’énergies renouvelables (50% d’origine biomasse, 25% d’origine géothermale). Le projet baptisé ÉCOGI (Exploitation de la Chaleur d’Origine Géothermale pour l’Industrie) permet directement la substitution de 16 000 TEP/an et une réduction des émissions de CO2 de 39 000 t/an.
 
Ce forage d’un premier puits d’exploration constitue une étape technique majeure qui doit révéler le potentiel géothermal du site et permettre d’engager les prochaines étapes du projet, dont un second forage. 
 
Le projet ÉCOGI rassemble trois acteurs : le groupe industriel Roquette Frères, spécialisé dans la transformation d’amidon, ES (Electricité de Strasbourg, groupe EDF) et la Caisse des Dépôts et Consignations. L’investissement a représenté 44 millions d’euros, dont 25 millions d’euros proviennent d’aides du fonds chaleur, géré par l’Ademe.
Source : Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
No Comments

Post a Comment