GDF Suez délaisse l'Europe pour les pays émergents

GDF Suez délaisse l'Europe pour les pays émergents

Le groupe français va réduire ses investissements de 20 % en 2013 et 2014. Il entend réaliser 3,5 milliards d’euros d’économies par an à partir de 2015.

Recentrage sur l’énergie et les pays émergents, vaste plan d’économie et réduction massive des investissements : la crise dans les pays développés conduit GDF Suez à se serrer la ceinture. Le groupe, qui a tenu hier après-midi un conseil d’administration, a annoncé hier soir toute une série de mesures visant à adapter la voilure à ce qu’il appelle « le nouveau visage mondial de l’énergie ».

Alors que le groupe énergétique réalise encore 45 % de son chiffre d’affaires en Europe, il y subit non seulement le ralentissement économique qui pèse sur la demande, mais aussi une «  pression réglementaire et fiscale accrue » en France et en Belgique, ses marchés historiques, où il a notamment été confronté au gel des tarifs réglementés de gaz et d’électricité par décision politique. «  Nous anticipons une année 2013 difficile », avait déclaré Gérard Mestrallet, le PDG du groupe, en commentant ses derniers résultats trimestriels.

La suite de l’article sur Les Echos.fr
No Comments

Post a Comment