France Solar Industry : un label pour le solaire électrique français

France Solar Industry : un label pour le solaire électrique français

panneau_phot7d44-816d4France Solar Industry rassemble les acteurs de la filière photovoltaïque afin de gagner des marchés à l’international et d’améliorer la balance des échanges, pour l’heure déficitaire alors que l’énergie solaire connaît un essor mondial massif.

Le photovoltaïque a vu sa production mondiale décoller au tournant de 2010. La production d’électricité photovoltaïque, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), devrait être multipliée par 26 d’ici à 2035, passant de 32 térawattheures (TWh) en 2010 à 846 TWh en 2035. La capacité installée du solaire photovoltaïque passera ainsi de 67 gigawatts (GW) en 2011 à 600 GW en 2035. Au cours de la seule année 2011, celle-ci a augmenté de 30 GW, soit une hausse de 75%. Les deux tiers de cette hausse provenaient de l’Allemagne et de l’Italie, les deux leaders mondiaux du photovoltaïque, avec respectivement 25 GW et 13 GW de capacité installée fin 2011.

Le marché explose

L’Union européenne est le siège des trois quarts de la capacité installée mondiale. L’AIE prévoit que la capacité photovoltaïque de l’UE devrait atteindre 146 GW en 2035, portant la part du solaire à 5% de la production électrique européenne (contre 1% aujourd’hui). Aux Etats-Unis, la capacité augmentera de 4 à 68 GW. Les autres pays où le solaire photovoltaïque est développé sont la Chine (113 GW), l’Inde (85 GW) et le Japon (54 GW). La concurrence internationale est rude, et la balance commerciale du secteur fortement déficitaire en France (-1,5M€). De nouveaux marchés émergent, tels que le Plan solaire méditerranéen qui a pour objectif de développer l’énergie solaire à l’horizon 2020 en Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Egypte. Les Pays du Golfe, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Turquie, le Mexique prévoient également de mettre l’accent sur les énergies renouvelables.

La suite de l’article sur Actu-Environnement.com
No Comments

Post a Comment