EDF: vers un retour en grâce d'Henri Proglio?

EDF: vers un retour en grâce d'Henri Proglio?

Pierre Moscovici a marqué sa volonté de calmer le jeu dans l’affaire du partenariat passé entre un groupe chinois et EDF, ce vendredi 11 janvier. Ce qui pourrait bien profiter à son PDG. Explications.

Henri Proglio pourrait finalement conserver son poste à la tête d'EDF. (Afp)Annoncé comme étant sur la sellette à la fin du mois de décembre, Henri Proglio pourrait bien avoir retourné la situation en sa faveur. Le partenariat passé avec le groupe chinois CGNPC –qui fait l’objet d’une enquête demandée par le gouvernement– semble être en passe de devenir de l’histoire ancienne.

Ladite enquête devait définir si, par cet accord, EDF avait voulu écarter Areva de la course au marché nucléaire chinois, bradant au passage des secrets industriels français. Si tel était le cas, le gouvernement songeait à débarquer Henri Proglio dans un futur proche, selon certaines sources proches du gouvernement, citées par l’AFP.

Moscovici veut calmer le jeu avec les Chinois

Mais le voyage en Chine de Pierre Moscovici, qui s’est achevé mercredi, semble avoir quelque peu changé la donne. Les déclarations du ministre de l’Economie, ce vendredi 11 janvier dans les colonnes du Figaro, actent d’ailleurs ce changement de ton. Tout d’abord, il n’est plus question d’enquête mais d’une « mission de contrôle« . « Cette procédure ne vise pas d’avantage M. Proglio« , y déclare notamment le locataire de Bercy.

La suite de l’article sur BFM TV.com

No Comments

Post a Comment