EDF croit encore à la rentabilité des centrales au gaz

EDF croit encore à la rentabilité des centrales au gaz

Alors que la viabilité économique des centrales au gaz suscite des doutes, le PDG d’EDF, Henri Proglio, a inauguré à Martigues deux unités de production de 450 mégawatts.

EDF ne lève pas le pied sur ses investissements dans le gaz. Le PDG d’EDF, Henri Proglio, a inauguré, ce lundi à Martigues (Bouches-du-Rhône) deux unités de production de gaz de 450 mégawatts (MW). L’une a été mise en service en août, l’autre le sera au début de l’an prochain.

Comprenant turbine à combustion et turbine à vapeur, ces deux cycles combinés gaz (CGG) se concrétisent à un moment où la rentabilité économique des centrales au gaz suscite des doutes. E.ON France vient d’annoncer l’annulation de son projet de CCG à Hornaing (Nord) et Direct Energie n’a pas levé l’option qui lui permettait de l’acquérir celui de l’autrichien Verbund à Pont-sur-Sambre (Nord) : trop cher, a-t-il jugé pour l’instant. De fait, une demande d’électricité atone et les cours comparés du gaz, de l’électricité ou du charbon ne sont pas favorables aux CCG. « Les cycles combiné gaz avaient un avantage compétitif en 2011, ils l’ont perdu en 2012 », note le gestionnaire du réseau RTE dans son dernier bilan prévisionnel.

La suite de l’article sur Les Echos.fr

 

No Comments

Post a Comment