Coriance met en route sa centrale biomasse de Pierrelatte

Coriance met en route sa centrale biomasse de Pierrelatte

Le groupe francilien Coriance, gestionnaire d’installations thermiques, mettra définitivement en route à la mi-novembre sa centrale biomasse de Pierrelatte, qui prendra le relais des eaux chaudes de l’usine Eurodif arrêtée le 8 juin dernier. Construite par Areva-Leroux & Lotz, elle va alimenter 30 hectares de serres agricoles, 1.500 logements sociaux, la Ferme aux Crocodiles (groupe M56), plusieurs équipements de la ville de Pierrelatte et l’ensemble des bureaux d’Areva sur le site nucléaire de Tricastin. Alimentée en bois par 62 producteurs, pour la plupart locaux, son coût total s’élève à 59 millions d’euros.

Source  : Patrick Vercesi Valence, Les Echos.fr
No Comments

Post a Comment