Air Liquide, le CNRS et l’Ecole Centrale de Paris ont inauguré le mardi 2 octobre 2012 une chaire industrielle sur l’oxy-combustion, une voie d’avenir pour la valorisation du CO2. Olivier Delabroy, directeur R&D d’Air Liquide, nous éclaire sur ses ambitions.

Air Liquide, le CNRS et l’Ecole Centrale de Paris ont inauguré le mardi 2 octobre 2012 une chaire industrielle sur l’oxy-combustion, une voie d’avenir pour la valorisation du CO2. Olivier Delabroy, directeur R&D d’Air Liquide, nous éclaire sur ses ambitions.

A quoi va servir la plate-forme mise en place à l’Ecole Centrale dans le cadre de la nouvelle chaire industrielle sur l’oxy-combustion ?

L’objectif est de disposer d’un pilote multi-fonctionnel sur l’oxy-combustion. Au niveau des différentes options paramétrables, et en particulier le couplage entre les propriétés des flammes et le transfert thermique, il s’agira d’une plate-forme unique au monde. Sa finalité est de mieux comprendre la réaction d’oxy-combustion, afin de nous aider à industrialiser la technique. La plate-forme sera aussi un point d’ancrage pour les collaborations avec les grands laboratoires qui étudient la combustion en France et dans le monde.

La suite de l’article sur Industrie.com
No Comments

Post a Comment